Résidence au Musée du Fjord en collaboration avec le Centre d'artiste Séquence, cueillette de plancton, La Baie (Québec), Canada Photo credit : Sonia Boudreau

Résidence au Musée du Fjord en collaboration avec le Centre d'artiste Séquence, cueillette de plancton, La Baie (Québec), Canada

Photo credit : Sonia Boudreau

About The Artist

Annie Thibault vit et travaille à Gatineau, Qc., Canada. Elle a étudié en science pure et complété un baccalauréat en arts visuels à l’Université du Québec en Outaouais. Lauréate de plusieurs bourses de recherche dont la bourse Claudia De Hueck Art et Science du Musée des beaux-arts du Canada, elle a réalisé plusieurs oeuvres publiques permanentes et des expositions associées à desrésidences dans des laboratoires de biologie au Canada, à Barcelone et en Finlande. En 2017, elle participera à une résidence en collaboration avec la galerie d’art et le département de biologie de l’Université Carleton. Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques, dont la collection permanente du Musée national des beaux-arts du Québec. Après une vingtaine d’années de pratique professionnelle, elle obtient à l’automne 2016 une maîtrise en arts visuels de l’Université d’Ottawa lui valant le prix honorifique Michel Goulet pour la qualité exceptionnelle de son exposition de thèse.

Annie Thibault lives and works in Gatineau, Qc., Canada.  She has studied both science and art and completed a degree in Visual Art at l’Université du Québec en Outaouais. Recipient of numerous grants, awards, and prizes, including Claudia De Hueck Fellowship in Art and Science, Thibault has completed several permanent public art projects in addition to exhibitions and residencies in biological laboratories in Canada, Barcelona and in Finland.  In 2017 she will be in residence at Carleton University’s Department of Biology.  Her works are in the collection of numerous public and private collections including the permanent collection of the Musée national des beaux-arts du Québec.  She completed her Master’s degree at the University of Ottawa in 2016 and was the recipient of the Michel Goulet prize.

About The Work

Inspirée par une esthétique de la vie où s’opèrent de multiples croisements entre l’art, la science et la nature, Annie Thibault intègre dans sa pratique artistique le dessin, la sculpture, l’installation, la photographie et la vidéo.  Empruntant outils et ressources techniques à des centres de recherche et d’enseignement de biologie, l’artiste distille un univers empreint de mystère où la matière vivante sert de support plastique. Son intérêt pour les réseaux de croissance organiques et les systèmes d’interconnectivité écologiques informent ses œuvres récentes qui sont en quelque sorte un questionnement, en partie scientifique, en partie artistique, sur la sensibilité des êtres non-humains et la résilience de la nature.

Inspired by an aesthetic sense of where art, science, and nature intermingle, Annie Thibault’s practice employs multiple forms as diverse as drawing, sculpture, installation, photography and video.  Borrowing techniques, research methods, and pedagogies from biology and related sciences, the artist alludes to a universe filled with mystery where living matter itself is the basis of complex artistic collaboration.  Her recent interest in various forms of living and little-known networks has led to an art that encourages part-scientific and part-artistic exploration of non-human life, its remarkable resilience, and its untapped potential.

 

(Fleeting Mastery) / la danse d’Euglena, 2007  Still of video projection on glass showing route of Euglena gracilis accompanied with the trace of a hand. Loop 4.57 mins.  Photo credit: François Bélanger  

(Fleeting Mastery) / la danse d’Euglena, 2007 

Still of video projection on glass showing route of Euglena gracilis accompanied with the trace of a hand. Loop 4.57 mins. 

Photo credit: François Bélanger